La police de l’intérieur – vue d’en bas /Alwin Moreau / BOD

LA police de l'intérieur

plume.jpg Alwin Moreau

plume Sortie 2 janvier 2019

plume Témoignage

plume.jpg 4.99€ Ebook /12.90€ Broché

plume.jpg BOD

 

Lien d’achat AMAZON ici

 

Merci à Alwin Moreau pour sa confiance!

 

Résumé: Alwin a un rêve depuis tout petit, il veut devenir Policier : être au service de la population, l a protéger… Il intègre l’école de Police à 19 ans. Mais, du rêve, Alwin bascule dans la réalité… Alors, pour arriver à dormir le soir, il écrit ce qu’il voit, ce qu’il entend, sur des bouts de papiers… Cinq ans plus tard, il en a fait un livre et nous entraîne avec lui dans une étonnante immersion dans le quotidien d’un policier de base. Le jeune homme décrit la réalité de ce qu’il vit sans langue de bois : de mensonges en désillusions, il sera amené à rendre une décision radicale… Un témoignage de première main avec des anecdotes incroyables et pourtant rigoureusement authentiques ! Découvrez-les en lisant cet ouvrage : il se lit d’une traite !

 

Mon avis :

Aujourd’hui je change un peu de la romance pour vous parler d’un livre qui m’a tout de suite attiré lorsque j’en ai lu le titre et le résumé. J’avais envie de quelque chose de nouveau, de différent, de plus réel.

C’est alors que je suis tombée sur « La police de l’intérieur – Vue d’en bas » d’Alwin Moreau, un témoignage réel de son expérience de jeune policier, du tout début, son désir, sa vocation, à sa désillusion la plus totale…

Alwin est jeune, il a 19 ans, son envie depuis toujours: changer les choses, servir sa nation… Il se donne les moyens malgré les épreuves pour passer le concours et le réussit.

Sa 1ère affectation tombe, il est excité, il a hâte d’apprendre concrètement son travail et réaliser enfin son rêve.

Malheureusement il va très vite déchanter… La réalité est loin, très loin, de ce qu’il avait imaginé!

Désillusions, déceptions, surprises vont rythmer ce quotidien intense, une colère va peu à peu monter et mettre Alwin dans un état second… Contrôles poussés aux horaires où les gens vont travailler, contrôles particuliers, presque mis en scène lorsque des hauts gradés sont dans les parages, arrestations qui se soldent par des suspects relâchés presque aussi vite… Alwin pensait pouvoir changer les choses, mais il va vite se rendre compte qu’il ne peut pas grand chose face à « la boite » comme ils l’appellent…

 

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce témoignage c’est la réalité des émotions, le côté très concret, avec l’exposition de la vraie vie… Celle dont on se dit parfois ça n’existe que dans les films… Eh bien non , c’est réel, la vie est injuste, les criminels courent dans la nature sans que ces policiers pourtant motivés et prêts à changer les chosent puissent finalement y faire quoi que ce soit. C’est ça la société d’aujourd’hui, présomption d’innocence, avocats, droit, lois, vices de procédure, zèle…

L’intensité de certaines interventions que l’on peut suivre à travers son récit est vraiment incroyable, j’avais l’impression d’y être avec lui tellement c’était fort… On est désabusés en même temps que lui lorsque l’on comprend que leur intervention n’ira finalement pas à son but… Blessés lorsque leur envie de bien faire est mise à rude épreuve… Anéantis lorsqu’on se rend compte qu’après tant d’efforts, on sent inutile et l’on perd l’envie de suivre ses rêves (qui tournent finalement au cauchemar) .

J’ai été scotchée par certaines interventions et certaines procédures qui me paraissent totalement éloignées du monde actuel. On dirait que les instances ne se sont pas modernisées en même temps que la société et qu’au final les criminels ont plus de droits que les victimes… C’est une désillusions totale autant pour Alwin que pour nous, lecteurs, beaucoup de choses auxquelles on croit tombent à l’eau…

Je suis tellement triste qu’il n’ait pas pu poursuivre ses rêves, il avait mis toutes les chances de son côté pour le faire !

Un récit poignant, intense, rythmé qui ne vous laissera pas de marbre… Une réalité exacerbée, dans un milieu souvent secret et tabou.

Vous lirez ce récit très rapidement et avec aisance, sans pouvoir vous arrêter. Un vocabulaire agréable, un énoncé des faits comme il le vit en temps réel, Alwin nous emmène avec lui dans son quotidien avec l’envie de nous avertir, de nous montrer la réalité telle qu’elle est, sans rien cacher.

Merci à Alwin Moreau pour cette belle découverte, même si elle me laisse perplexe quand à cette réalité, j’en ai presque peur, elle m’a pourtant apporté une vision nouvelle sur des choses que je n’avais pas forcément appréhendé de la bonne façon. Il m’a invité à me poser certaines questions et à prêter un œil plus aguerri sur certaines situations. Il raconte avec émotion et sincérité son quotidien pas toujours facile, sans tomber dans le mélodramatique… Il expose les faits tout simplement…

En résumé, je confirme ma 1ère impression, j’ai bien fait de changer un peu de style en lisant ce témoignage et je vous conseille également de faire cette jolie découverte !

Cette chronique vous a donné envie de le lire? Suivez ce lien pour l’acheter sur AMAZON! 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :