Sentiments et convenances / Eloisa James/ J’ai lu pour elle

Snetiments et convenances.jpgSENTIMENTS ET CONVENANCES

plume.jpg ELOISA JAMES

(Traduction : Maud Godoc)

plume  11 Juillet 2018

plume Aventures et passions / Historique

plume.jpg 5.99€ Ebook / 7.40€ Poche

plume.jpg J’ai lu pour elle

Lien d’achat AMAZON ici

 

Un immense merci à J’ai lu pour elle pour leur confiance

 

 

Résumé : Quand sir Griffin Barry a quitté l’Angleterre le soir de sa nuit de noces, il n’était qu’un gringalet immature fuyant sa jeune épouse qu’il n’avait même pas réussi à honorer. Aujourd’hui, le farouche corsaire revient à Bath, boiteux, tatoué et balafré, avec un souvenir plutôt flou de celle qu’il a abandonnée quatorze ans plus tôt. Et s’il s’attendait à des reproches certes légitimes, rien ne l’avait préparé à la confrontation avec cette femme superbe et… mère de trois joyeux chenapans ! Car même les pirates peuvent filer doux quand l’amour les foudroie…

Service Presse

 

L’avis de Céline
Ce livre se découpe en 4 nouvelles. Elles se passent toutes au 19ème siècle dans une Angleterre respectueuse des convenances. Mais les sentiments se mêlent aussi à l’équation pour nos différents héros.

* Bons baisers: Nous faisons la connaissance de Grace et Colin. Tous deux entretiennent une correspondance durant de nombreuses années. Tout ça n’est pas très bien vu au bout d’un certain temps et après certains événements. Grace arrête donc tout courrier. Mais Colin l’entent-il de la même façon?
Les sentiments ont-ils une place au milieu de toutes ces formalités?
Et parfois l’amour ne rendrait-il pas aveugle?

 

* Séduite par un pirate: Nous retrouvons Griffin et Roxane, les parents de Colin.
Sir Griffin Barry a disparu lors de sa nuit de noces en laissant derrière lui sa toute nouvelle épouse.
Il réapparaît quatorze ans plus tard, à Arbor House, qui est le lieu d’habitation de son épouse, tout en boitillant, rempli de cicatrices et même tatoué.
Quelle fût sa surprise quand il trouva une femme très attirante, qui lui est totalement inconnue et surtout mère de trois enfants.
Comment vont se passer ces retrouvailles avec le monde et surtout avec sa femme et ces enfants?
* La dernière mariée: Lucy devient héritière du jour au lendemain.
Elle qui fait tapisserie aux bals, elle est fiancé à Cyrus Rovensthrope, plus par dépit que pour autre chose. Dés lors qu’elle hérite, sa mère veut la forcer à rompre ses fiançailles car grâce à cette dot, elle pourra épouser un meilleur parti. Mais Lucy ne l’entend pas de cette oreille et Cyrus non plus.

 

* Une intruse au château: Philippa Damson, ne fait pas comme toute jeune fille qui se respecte. Après avoir perdu sa virginité avec son fiancé, elle prit conscience qu’elle ne voulait plus jamais voir cet homme, surtout ne pas l’épouser.
Elle prit donc la fuite pour le château de Pomeroy en se faisant passer pour une gouvernante.
Parfois l’amour est là où on ne s’y attend pas.
Mais le retour à la réalité n’est pas chose aisée.

***

Je vous ai juste fait un résumé rapide pour chaque nouvelle, sans trop en dire, j’espère.
Je suis très sélective pour les romans historiques. J’en lis très peu. Mais là, je n’ai pas été déçue. La lecture est fluide.
Nos héroïnes ont du caractère et ne se laissent pas démonter par leurs hommes malgré la bienséance, les protocoles et la courtoisie de ce temps-là.

Ces nouvelles m’ont beaucoup plu. Je n’hésiterai pas à lire de nouveau un livre de cette auteure.
Eloisa James est née en 1964. Elle est diplômée de Havard, D’Oxford et de Yale. C’est une spécialiste de Shakespeare. Elle est auteure de romances historiques traduites dans le monde entier. Elle a été récompensée par de nombreux prix.
Donc oui, je peux dire que c’est une sacré auteure.

En résumé , des romances historiques mais qui ont un quelque chose de moderne. Et surtout ce sont les femmes qui ont le dessus dans ces histoires, même face à des pirates!! Sans foi ni loi!

Ca fait toujours du bien de lire des histoires qui nous rappellent qu’il n’y a pas toujours eu les moyens actuels pour faire de belles romances.

Merci à Myriam des Editions « J’ai lu pour elle » pour ce service Presse plein de décence, de décorum et de convenance.

Lien d’achat du livre sur AMAZON : Sentiments et convenances

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :