Live to Love – Saison 1 / Shana Keers / Auto-éditon

live to love 1.jpg

plume.jpgSHANA KEERS

plumeSortie février 2018

plume Romance érotique

plume.jpg695 Pages / 6.99€ Ebook / 25€ Broché

plumeAuto – édition

Lien d’achat AMAZON ici

 

 

 

 

Service Presse

Résumé :

Élisa De Sacco est étudiante en dernière année de licence de psychologie. Très introvertie, presque asociale, elle partage sa vie entre ses cours, son chat et sa meilleure amie, Justine.
Cette dernière use depuis longtemps de nombreux stratagèmes pour la sortir de son état de mélancolie permanente, mais rien ne semble fonctionner.
Jusqu’au jour où Thomas Johannson fait irruption dans la vie d’Élisa. Beau, arrogant, joueur et dragueur invétéré, il est l’archétype de tout ce qu’elle déteste chez un homme, de tout ce qu’elle fuit depuis plusieurs années.
Car des peurs, elle en a des tonnes. Pourquoi ? Depuis quand ? À cause de qui ? De quoi ?
Personne ne sait et c’est bien le cadet des soucis de Thomas qui ne souhaite qu’une seule chose : la mettre dans son lit coûte que coûte.
Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses. Son passé est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et rien ne va se dérouler comme il l’espérait.
Qui est-il réellement ? Pourquoi cache-t-il son identité ?
Quand deux âmes torturées se rencontrent, l’attirance et les sentiments peuvent-ils être plus forts que la puissance de tous leurs secrets ?

 

L’avis de Céline :
Elisa De Sacco, étudiante, en dernière année de psychologie, est très introvertie, ne pense qu’à ses études et ne veut surtout pas se faire remarquer par qui que ce soit. Tout le contraire de sa meilleure amie Justine.
Son chat est le seul homme de sa vie.
Elle a beaucoup de réticences, de peurs et d’idées préconçues sur les hommes. Elle semble avoir souffert à cause d’un homme par le passé et ne compte pas se relancer dans l’aventure… Hors de question qu’un nouvel homme vienne pointer son nez dans sa vie de célibataire, ni changer ses habitudes et pire encore, elle n’est pas prête à souffrir de nouveau.

Un jour, dans un fast food, Elisa entre en « collision » (j’adore cette expression) avec Thomas.

Thomas est tout ce que déteste Elisa. Il est beau, charmant. Il est dragueur ou disons même tombeur, vantard, riche. Les histoires d’amour et lui ça ne fait pas bon ménage. Et surtout, il est le nouveau professeur d’anglais dans la fac d’Elisa.
Thomas se met en tête de revoir Elisa et de coucher avec elle, qu’importe la façon, il doit réussir ce nouveau défi.
Le jeu n’est pas gagné d’avance.
Elisa est soucieuse, tracassée, anxieuse de la venue de ce nouvel élément dans sa vie faite de routines. Les questions fusent.
Mais Elisa est aussi rêveuse et rêve à tout ce que ce bel homme pourrait apporter à sa vie si calme et monotone.

Thomas, lui, pensait n’avoir qu’à claquer des doigts pour l’avoir dans son lit et hop, il finirait par la larguer, comme d’habitude, sans ménagement avant qu’elle n’ait de sentiments.
Mais tout ne va pas se passer comme nos deux héros l’avaient prévu.
Thomas la larguera-t-elle aussi vite que ses conquêtes habituelles?

Entre mensonges, secrets, jalousie, amis et familles qui en rajoutent, rien ne sera simple, bien au contraire.
Beaucoup de questions se poseront dans ce roman…
Qui se cache derrière ce jeune homme qui trompe tant de monde?
Pourquoi les sentiments ressentis par nos deux héros sont-ils si complexes?
Quels sont les blessures si profondes de leurs passés respectifs?
Comment se sortir la tête hors de l’eau quand on a plongé dans un océan de mensonges, de secrets? La descente est rapide mais la remontée est beaucoup plus dure.

Je ne vous en dirais pas plus. Mais juste que parfois j’aurai bien vu le héros dans « Les fourberies de Thomas ». Il m’a agacée bien des fois mais j’ai complètement craqué sur lui.

Elisa, m’a parfois énervée, mais je l’admire car ce qu’elle a vécu dans ce tome n’est pas évident.

Mention spécial au père de Thomas (AAAHHhh je l’aime pas!!), apparemment, je vais retrouver ce « charmant » personnage dans le tome deux. Ca promet.

On s’accroche du début à la fin de ce roman. On veut savoir comment tous ces nœuds vont réussir à être démêlés, à s’arranger.
On passe par un chapelet d’émotions et ça j’adore!
Les descriptions sont nombreuses et importantes pour l’histoire, surtout du point de vue des émotions des personnages. Elles apportent à la lecture de cette histoire des sensations contradictoires et ne vous laissent aucune chance de décrocher un seul instant, vous ne pourrez qu’être happés de la première à la dernière page ! Les personnages secondaires sont également très présents et participent activement à toute cette histoire.

Vous l’aurez compris, je ne vais pas en dire plus. Si vous voulez une histoire toute plate, ce n’est pas ce qui vous attends. Le passé va mettre à mal leur futur et vous n’avez pas fini d’en baver.

A vous de découvrir très vite ce tome un qui peut paraître un peu long au début mais ça ne dure pas, on rentre rapidement dans le vif du sujet et il y a peu de temps morts.
Les sentiments et les émotions sont multiples à la lecture de ce livre, à coup sûr, vous ne sortirez pas indemnes de votre lecture.

 

« Live to Love » est maintenant réédité en 2 tomes, l’auteur a fait le choix de passer en auto édition.
Merci donc à Shana Keers pour ce service presse et sa patience.

Cette chronique vous a donné envie de le lire ? Cliquez ici pour l’acheter sur AMAZON !

Publicités

Un commentaire sur “Live to Love – Saison 1 / Shana Keers / Auto-éditon

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :