D’un coup de baguette, tout part en vrille – Angélique Ayraud – BMR

coup de baguette

=> BMR Editions

=>  385  pages

=> romance

=> 9,99€ ebook

 

 

résumé de l’éditeur :

Dans les contes traditionnels, le coup de baguette marque le début d’une vie remplie de joie, d’amour et de bonheur… Mais dans la mienne, cela annonce plutôt l’arrivée d’une multitude d’ennuis. Qui je suis ? Je suis Belle Strange. Oui, vous avez bien lu, mes parents m’ont appelée Belle ! Après m’être fait quasi assommer dans une boulangerie par une vieille dame et sa baguette, ma vie a pris un tournant inattendu. Désormais, je dois composer entre mon patron Sean Beast – aussi attirant qu’agaçant –, son garde du corps sexy et horripilant, ainsi que Gaston, un admirateur arrogant et narcissique ! Heureusement, je peux compter sur le soutien sans faille de ma colocataire… Enfin, lorsqu’elle n’est pas monopolisée par une crise de nettoyage aiguë, ou une réunion pour Acheteurs Compulsifs. Vous l’aurez compris, ma vie n’a absolument rien d’un conte de fées !

lectureSP.jpgJe souhaite remercier BMR pour ce partenariat et leur confiance, sans cesse renouvelée depuis le début de notre collaboration.


cramlie.jpgIl fallait oser de reprendre au goût du jour un conte de fées … j’ai nommé “la Belle et la Bête”…

J’ai demandé cette lecture en étant pas très sûre de ce que j’allais trouver et j’avoue que malheureusement pour moi, cette lecture n’aura pas été un coup de cœur.

Belle est une jeune femme passionnée de livres, qui se retrouve au service des archives d’une maison d’édition… sauf que … au lieu de faire du tri et archiver, elle se passionne pour les manuscrits oubliés !

Et ses lectures se révèlent tellement passionnantes qu’un soir elle se retrouve happée par le manuscrit … quand le téléphone sonne, c’est son patron qui lui ordonne de venir lui apporter un document de suite (et on sait tous à quel point un patron peut ordonner !!) !

Elle fait alors la connaissance du tyrannique Sean Beast … son odieux patron.

Quelle rencontre !!!

De là démarre une histoire échevelée, rafraîchissante et complètement déjantée, qui dépoussière le conte de fées pour lui donner un aspect moderne très agréable à lire.

Les personnages sont bien campés, intéressants et incarnés avec brio au travers de la plume de l’auteur.

Elle a su adapter le conte et lui donner des lettres de noblesse bien méritées.

Avec un trait d’humour bien dosé, des scènes sexy présentes mais pas trop, une plume agréable à lire, cette auteur(e) m’a apporté beaucoup de plaisir dans la découverte de ce tome.

Néanmoins, j’ai eu du mal à accrocher à l’histoire, sans doute le fait d’être partie sur un apriori avec le conte de fées originel m’a sans doute un peu “parasité” la lecture.

Mais fort heureusement, la qualité de l’écriture, l’absence de fautes et de coquilles rehaussent le niveau de satisfaction par rapport au livre.

J’aurais plaisir à lire dans l’avenir une autre histoire de cette auteur, qui mérite qu’on s’intéresse à elle.

Merci BMR d’avoir permis à cette jeune femme d’avoir l’éclairage “livresque” qu’elle mérite !

⇒ Je vous conseillerai ce livre si : vous aimez les histoires romantiques, les contes de fées … et que vous avez envie de sourire tout en ayant l’impression de voyager dans un autre monde.

***********************

CélineParfois je choisi mes livres juste à cause du titre et se fut le cas pour ce service presse.
Dans cette romance tout commence, par un coup de baguette. Pourquoi, comment ? Je vais rien vous dire ! Ben oui, se serait trop bien sinon !

Je suis sadique ? Un peu, j’avoue…
Ce que je peux vous révéler c’est que c’est pas parce qu’on reçoit un coup de baguette que tout va super bien. Non, non parfois ça fiche plutôt la pagaille dans votre vie.

Pour Belle, notre héroïne, c’est le début des galères. Jeune diplomée, elle effectue un stage de 3 mois dans une maison d’éditions au niveau moins 1, aux archives. Stage qui n’est pas rémunéré, peu gratifiant. Mais elle lit et ça elle adore.
Un soir, elle doit monter un manuscrit au directeur, Mr Beast. Elle rencontre un homme grand, massif, un regard et pas sympathique. Belle étant la seule à avoir lu ce manuscrit dont Mr Beast a besoin pour ses affaires, il contraint la jeune femme à aller à un dîner professionnel.
Belle fait la connaissance de Big B le garde du corps de son patron. Un beau gosse, au corps d’athlète et qui s’avère très sympathique.
Lors du dîner d’affaire avec le big boss, Belle rencontre Gaston et son père. Ce jeune homme, riche héritier du chaîne hôtelière, sûr de lui, devient son admirateur secret.
Très vite, Belle tombe sous le charme de Sean Beast mais malheureusement pour elle, il est fiancé à Evangéline.
Son stage se termine et Belle pense en avoir fini avec Gaston, Sean, Big B et Evangéline.
Dans cette tourmente, Belle peut compter sur Sandrine Ion, dit Sand, qui est d’un soutien indéfectible. C’est sa colocataire et meilleure amie. C’est une jeune femme quelque peu bizarre, une accro aux chaussures, acheteuse compulsive qui pour se « racheter » de ces nombreux achats, fait le ménage du sol au plafond et fait des pâtisseries. Sand cache des secrets. Elle est toujours là pour donner son avis à Belle et lui remonter le moral.

Croyant en avoir fini avec Beast Editions, Belle se fait engager à l’agence « Coup d’éclat » .
Mais le coup de baguette agit toujours. Sa première mission, dans cette boîte d’événementielle, est d’organiser le lancement de la collection de Lila’s Queen qui n’est autre qu’Evangéline.

Comme vous l’aurez certainement compris, Belle n’est pas au bout de ses ennuis, de ses surprises et de multitudes de rebondissements.


Dans cette histoire, j’ai imaginé des choses mais rien ne se passe comme prévu. « Tout part en vrille. », le titre ne ment pas. Je ne peux pas trop en raconter car ça gâcherai l’effet de surprise. Et ça serait bien dommage.

Je ne me suis pas ennuyée durant cette lecture, j’ai bien ri. Le récit est vu principalement par Belle et la pauvre nous gâte par ces remarques.
J’ai vraiment adoré ce livre. J’ai passé grâce à lui, un week-end léger, frais et pétillant. Ça fait un bien fou.

J’ai lu que pour l’auteur, c’est sa version moderne du conte « La belle et la bête ». Je suis une grande fan de Disney mais honte à moi, ce classique là ne fait pas partie de mes favoris. Et comme j’ai lu ça après, je n’ai pas cherché les comparaisons durant la lecture mais Il est vrai que certains noms ou surnoms me rappellent bien quelque chose.
Je vais suivre de près cette auteur car franchement, j’adore cette fraîcheur dans ses textes.

Tiens Angélique, si vous passez par là, Sand aura droit à un petit spin off ? Ou carrément une suite ?

En tout cas merci à Angélique Ayraud et BMR Hachette pour ce service presse.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :